Ton fils ou vider ta bizoune?

Ton fils ou vider ta bizoune?

J’ai sauvé la soirée d’une famille chinoise ce soir… À la salle de bain avant de prendre le train, j’aperçois un petit garçon, probablement 4 ans se tenant derrière son papa qui fait pipi dans une toilette la porte ouverte. Le jeune se bouchait les oreilles trouvant le bruit des séchoirs à main trop fort… jusqu’au moment où il n’en pouvait plus et décida de quitter la salle de bain sans son papa alors que celui-ci était encore en train de se vider… l’enfant arrive alors dans la gare centrale en pleine heure de pointe avec du monde partout… je suis arrivé à le faire arrêter et lui faire faire demi tour juste à temps pour voir son père sortir en courant et en criant son nom sans pour autant dire un mot de français ou d’anglais, je crois avoir compris que ce qu’il me disait, c’était merci…

Quel choix difficile de finir de vider sa bizoune et éviter de se salir « big time » vs courir après ton fils croyant avoir le temps…

Intrapreneuriat

Intrapreneuriat

 

Au cours des prochains 6 mois, je travaille intensément sur un projet ayant pour objectif d’encourager et d’encadrer des intrapreneurs à mettre sur pied un projet au sein de leur famille entrepreneuriale. Les équipes de communication et de marketing travaillent très fort à trouver les bons messages afin de faire connaître le terme qui, malgré son statut de « buzzword », est encore assez peu connu.

Hier, dans la nuit, j’ai eu un flash… pas un flash exploitable au niveau marketing mais tout de même une image pouvant illustrer c’est quoi l’intrapreneuriat…

Disclaimer:

S.V.P., essayez de vous rappeler votre enfance, moins de 5 ans, lorsque la nuit décidait de vous offrir un petit cauchemar pour perturber votre sommeil…

Lorsque mon fils est venu nous rejoindre dans notre lit vers 2 AM, j’ai réalisé que le confort offert par l’intrapreneuriat est similaire au confort qu’on ressentait lors de ces nuits où nous allions nous blottir entre maman et papa… il fallait compter tout de même quelques minutes avant d’être 100% à l’aise à fermer l’oeil, mais simplement leur présence, chaleur, odeur rendait le tout plus facile… pas que ça aurait été impossible de se rendormir dans son propre lit…

Hommes et femmes d’affaires du Québec, il y a de fortes chances que votre enfant ne s’intéresse pas à votre entreprise. Dans un tel contexte, vous ressentez qu’impliquer vos enfants dans votre réalité d’affaires ne sert à rien alors qu’au contraire, vous pouvez planter en eux la volonté d’entreprendre ou d’intraprendre, la principale distinction étant votre contribution/collaboration.

Ils ne viennent plus dormir dans votre lit, ça ne veut pas dire que votre présence ne peut pas être encore aujourd’hui réconfortante, si vous arrivez à les laisser se réaliser.

Howard Stevenson, Sarofim-Rock Professor of Business Administration, Emeritus, Harvard Business School, disait lors du Family Matters Forum à Miami en novembre 2015, vos enfants vous demanderons plus souvent votre avis si vous attendez qu’ils vous le demande pour le donner.

 

Les pessimistes me font chier et les sur-optimistes m’énervent

Je suis convaincu que dans la vie il faut un minimum d’optimisme pour permettre de passer au travers des épreuves ou même pour se réaliser. Toujours tout voir en noir c’est lourd après un certain temps. Qui dit optimisme dit parfois risque mais une citation dit qu’il vaut mieux mourir en se disant qu’on s’est trompé plutôt qu’avec le regret de ne pas avoir essayé. Dans un contexte d’affaires, côtoyer des gens négatifs/pessimismes dans votre day to day peut peser lourd sur votre succès ou votre persévérance. L’idée n’est pas d’être naif mais je me dis toujours que ce qui n’est pas impossible est avant tout possible. Les pessimistes me font chier. Je crois qu’il y a par contre pire que les pessimistes… les sur-optimistes…

Écoutez-vous la radio? Depuis que j’ai rentré dans la trentaine, j’écoute 98,5 le matin et le soir dans l’auto, les Paul Arcand et Paul Houde sont mes amis de circulation… Au cours de la dernière année, Mme Martel de Dormez-vous avec ces interventions sur-optimismes m’énervent… si vous ne l’avez jamais écouté, je n’ai pas réussi à trouver le clip original sur le Web mais voici une parodie assez amusante.

Je crois qu’il est important d’être optimisme, surtout dans le domaine de la vente… mais pas de là à dire des choses comme : les incroyables détails… c’est des détails… c’est pas incroyable… au pire ta promotion peut être incroyable mais les détails de ta promotion sont des détails… En même temps, ils sont les plus gros, donc la populasse du Québec doit apprécier ce genre de publicité, je n’y comprends rien… Rappelez-vous de Jean Charles dans Francois Pérusse… Dans mon day to day en affaires, je rencontre constamment des gens over the top, tout va bien, des ventes au plafond etc. etc. etc. en bout de ligne, ils arrivent pas à payer leurs factures… Est-ce que ces gens là sont des Jean Charles qui arrivent à la maison la mine basse d’avoir été trop heureux dans le jour… Je suis plutôt pour la transparence… c’est pas vrai que ça va toujours bien pis c’est pas vrai que tout est noir… l’important c’est que tout est possible.

Apprendre à se faire haïr

Au fil des année, avec l’entreprise qui grandit, inévitablement je perds du contrôle sur la relation client et sur le niveau de qualité générale du service rendu. Parfois c’est mieux que ce que j’aurais moi même fait et parfois c’est pire. C’est par contre une étape psychologique importante d’apprendre à accepter que quelqu’un nous trouve poche alors qu’une certitude que j’ai c’est que l’équipe est toujours à fond la caisse pour l’intérêt du client… Continue reading « Apprendre à se faire haïr »

Il était temps…

Voilà déjà un bon moment que je veux me remettre à l’écriture. Pas que je suis nécessairement bon, simplement car c’est un moment privilégié au cours duquel j’ai la chance de prendre du recul, de réfléchir à plusieurs questions que j’ai en tête et de me forger une opinion et de la concrétiser par l’écrit. De plus, cette année aura été plutôt difficile pour les 10 ans de ma boîte Web Quibo avec plusieurs changement au sein de la clientèle et de l’équipe. Continue reading « Il était temps… »