Micro eLearning

Je baigne dans le domaine du eLearning depuis 2010 et l’industrie du eLearning est présentement en pleine évolution. Aujourd’hui je lis un peu sur le micro-eLearning, des micro-leçons de moins de 3 minutes, disponibles avant tout sur mobile, parfait pour la génération Twitter. Je dois dire que ça me fait réfléchir…

Qu’est-ce que c’est Apprendre? Car dans le fond, on est toujours en train d’apprendre. Donc lorsque vient le temps de nommer les choses et de définir ce qu’est le eLearning, est-ce que des micro-leçons de moins de 3 minutes peuvent être considérées comme de l’apprentissage au même titre qu’un cours de plusieurs heures? Si la réponse est oui, alors tous les partages Twitter, Facebook, les articles sur le web, les vidéos youtube, bref, tout ce qui est 3 minutes et moins sur Internet, donc quasiment tout, devrait être considéré comme de l’apprentissage? Je ne crois pas… on apprend des choses mais il est difficile de remplir des objectifs précis d’apprentissage avec de si courtes interventions.

Je suis d’accord de l’intérêt de créer du contenu concis pouvant être consulté en moins de 3 minutes, sous format vidéo, audio ou texte et images. Je crois par contre que le but du eLearning est à la base de remplir des objectifs d’apprentissage prédéfinis et que pour y arriver avec des micro-contenus, la seule façon est d’en faire une sorte de podcast pour que ces contenus soient consommés selon une séquence précise avec des objectifs de mesure de la rétention de l’information. Autrement, pour moi, ce n’est que de l’actualité.

Je dois dire que ce qui a initié cette réflexion c’est Coursmos. Coursmos propose essentiellement ce que je dis, c’est à dire une séquence de courtes leçons pour apprendre sur un sujet précis. Par contre, comme les leçons sont créées par vous et moi et que l’exercice est de créer des leçons très courtes, j’aurais peur à long terme que tout et rien devienne une « micro-leçon » pour le simple intérêt de faire de l’auto promotion.

À surveiller au cours des prochains mois!

 

EDIT: À ajouter à la réflexion, les gens qui apprennent en ligne sont parfois/souvent paresseux… il faut donc travailler plus fort pour s’assurer qu’il retire le maximum de leur cours en ligne…